Offrir la possibilité à l’enfant d’évoluer librement et à son rythme, favoriser l’autonomie et la confiance en soi… : tels sont les objectifs de la méthode Montessori. Longtemps jugée comme trop permissive et débonnaire, cette pédagogie qui a été élaborée durant le 20e siècle propose une autre vision des enfants qui sont considérés ici comme des adultes à part entière. En supposant qu’ils disposent déjà de toutes les ressources qui sont nécessaires à leur propre construction, cette méthode les prépare alors à devenir très tôt des adultes responsables et équilibrés. Pour savoir dans quelle mesure cette pédagogie novatrice peut aider les enfants à mieux évoluer, consultez les informations ci-après.

La pédagogie Montessori, qu’est-ce que c’est ?

La pédagogie Montessori est une méthode d’apprentissage qui se base principalement sur les découvertes et les observations de Maria Montessori qui était à la fois pédagogue et médecin de la fin du 19e siècle au début du 20e siècle. Après avoir réalisé une attentive observation des enfants durant de longues heures, cette pédagogue a conçu des activités en mesure de les aider à mieux se développer et s’épanouir. Durant la longue observation qu’elle a effectuée, elle s’est notamment rendu compte du fait que les enfants se contrôlent mieux et se concentrent beaucoup plus lorsqu’ils se trouvent dans un environnement adapté. Considérant alors que les enfants sont les principaux acteurs de leur construction, elle les y aide en mettant à leur disposition tout le matériel qui répond à leurs besoins. Les adultes n’auront donc qu’à accompagner et encourager les enfants en leur offrant un cadre qui leur permet de s’épanouir.

Les grands principes de la méthode Montessori

Selon la méthode Montessori, la connaissance est le principal facteur qui permet à chaque individu d’être en harmonie avec lui-même, son milieu naturel et ses pairs. Les écoles qui appliquent cette pédagogie offrent alors aux élèves un enseignement personnalisé qui prend en considération leurs rythmes, leurs défis et leurs forces. Les principes fondamentaux de cette pédagogie sont :

  • L’autodiscipline ;
  • La liberté de choix ;
  • L’action indirecte ;
  • Le respect du rythme de tous les enfants ;
  • L’apprentissage par expérience ;
  • Le respect du potentiel de chaque enfant.

L’application de tous ces principes permettra alors de développer l’ensemble du potentiel de l’enfant. Grâce à ses valeurs éducatives et son approche psychologique, cette méthode favorise par ailleurs le développement de l’enfant.

Les fondements et les bases de cette pédagogie

Étant donné que chaque individu est motivé par l’amour de la connaissance et une curiosité naturelle, il agit par lui-même pour acquérir les connaissances dont il a besoin. Pour Maria Montessori, le plus important est donc de développer l’envie d’apprendre chez un enfant plutôt que de l’assener de faits déjà établis. Avant d’enseigner des choses à un enfant, il faudra donc connaitre son ressenti, son développement ainsi que la manière dont il reçoit les stimuli et signaux. En fonction des tranches d’âge, Maria Montessori a alors procédé à l’identification de cinq étapes de développement chez un enfant :

  • De 0 à 3 ans : l’embryon spirituel et l’esprit absorbant ;
  • De 3 à 6 ans : l’esprit absorbant, la normalisation, les périodes sensibles ;
  • De 6 à 12 ans : l’enfance ;
  • De 12 à 15 ans : la puberté ;
  • De 15 à 18 ans : l’adolescence.

Cette pédagogie considère par ailleurs les dimensions ou enveloppes de l’enfant. Ces dernières se rapportent à ses différentes caractéristiques sociales, physiques, spirituelles, intellectuelles et émotionnelles. Dans tous les principes d’éducation de cette méthode, chacune de ces caractéristiques est alors prise en compte.

Tout savoir sur le matériel Montessori

Le matériel Montessori est un ensemble d’outils qui sont mis à la disposition des enfants afin de les aider dans leur développement. Ce matériel leur permettra notamment d’explorer le monde et de mieux se construire. Qu’il soit question d’une activité sensorielle, spirituelle, motrice, ou intellectuelle, ce matériel a principalement vocation à perfectionner et à développer l’activité dont il est question. Les principaux outils mis à la disposition des enfants dans le cadre de l’application de cette méthode sont essentiellement les mobiles montessori, la tour d’observation Montessori et la poutre du temps Montessori. L’on retrouve également parmi ces outils le tapis Montessori et la balle de préhension Montessori.

Une méthode qui prépare l’enfant à devenir un adulte équilibré et responsable

Grâce à ses principes et ses fondements, la méthode Montessori est alors destinée à forger l’enfant dans son intégralité ainsi que sur les plans spirituel, physique et social. Pour qu’il devienne un adulte responsable et confiant, la principale mission de cette pédagogie est d’aider l’enfant à se construire de manière autonome et pleinement. L’adulte qu’il deviendra plus tard aura donc une vaste connaissance de la vie et du monde dans toute sa complexité et sa fragilité. Cette pédagogie permet alors de placer chaque enfant comme responsable des gestes qu’il pose, un acteur de sa propre vie et comme un individu qui dispose en son sein de toutes les clés pour réussir.

Une pédagogie qui privilégie le développement et les besoins de l’enfant

L’enfant est considéré dans la pédagogie Montessori comme un individu à part entière. Il s’avère donc impératif de prendre en considération tous ses besoins spécifiques. C’est la raison pour laquelle il faudra respecter l’énergie qu’il déploie pour y parvenir ainsi que sa recherche d’indépendance. L’enseignant doit aussi se repositionner par rapport à l’enfant afin de l’aider à mieux acquérir son autonomie tout en reconsidérant au sens général le concept d’éducation.

L’éducation doit donc à ce titre être une véritable aide au développement de chaque enfant. Dans le cadre de la mise en œuvre de la méthode Montessori, le développement de tous les enfants est principalement considéré au sens holistique. Leur développement moteur, ainsi que le développement de leur activité intellectuelle et sensorielle occuperont alors une grande place. Pour éveiller par ailleurs la curiosité des enfants, des objets qui attireront leur attention sont à tout moment mis à leur disposition. Afin de leur permettre de faire des expériences grâce auxquelles ils pourront plus tard appliquer leurs connaissances à des notions beaucoup plus abstraites, cette pédagogie privilégie en outre le concret.

L’optimisation de la réceptivité d’un enfant

Durant l’élaboration de cette pédagogie, Maria Montessori a procédé à l’identification de l’esprit absorbant qui est une capacité particulière à chaque enfant. Tout en s’inspirant des personnes et des éléments qui l’entourent, il pourra mieux se forger sa personnalité. Durant son évolution, l’enfant passe par diverses étapes que l’on appelle également périodes sensibles. Il est question ici de la période au cours de laquelle il acquiert de nombreuses connaissances, ce qui se fait dans la motivation et un grand enthousiasme.

En choisissant donc de mettre un environnement convenable à la disposition de l’enfant, l’adulte lui offre la possibilité de pratiquer l’autoactivité et d’acquérir de manière indirecte des connaissances. En fonction de ses profondes motivations, l’enfant optera alors pour des activités qui suscitent le plus son intérêt et il pourra ainsi être plus réceptif aux nombreux apprentissages qu’il aura l’occasion d’en retirer. Dans la mesure où tous les enfants n’ont pas aux mêmes moments des besoins similaires, ce type d’environnement leur permet de laisser libre cours à leurs envies et leur imagination. Pour faciliter l’apprentissage aux jeunes enfants, les enseignants n’auront plus qu’à faciliter le mouvement, observer et également instaurer un climat de bien-être et de confiance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here