Les sorties en plein air sont sans doute le critère d’épanouissement le plus compliqué à maîtriser par les parents qui ont des enfants en bas âge. En effet, selon le guide ITERS-R qui accompagne les parents dans l’éducation de leurs enfants, il est conseillé de permettre aux nourrissons et aux jeunes enfants de jouer à l’extérieur, à raison d’une heure par jour. Pourquoi est-il important d’habituer les tout-petits au grand air ? Comment mettre en place un environnement sécurisé pour leurs jeux à l’extérieur ? On fait le point !

L’importance des jeux de plein air pour les jeunes enfants

Pendant les premières années de la vie, les nourrissons et les enfants en bas âge essaient de donner un sens à leur monde. Ils s’imprègnent pour cela de chaque bruit, de chaque couleur, de chaque odeur et de chaque texture pour construire leur perception. Le jeu en plein air n’est pas seulement l’occasion de respirer l’air frais, c’est aussi et surtout un apport capital au développement cognitif du tout-petit. Au cours des trois premières années de sa vie, l’enfant construit ses synapses en fonction de la richesse de son environnement sensoriel.

Vous l’aurez compris, plus votre enfant évolue dans des environnements variés, plus il bénéficiera d’un développement sensoriel harmonieux. Les connaissances qu’il va acquérir à l’extérieur constituent une base pour l’apprentissage de la lecture et des sciences de la vie et de la terre. L’apprentissage expérientiel en plein air favorise également le développement précoce du langage. En sentant les fleurs, en regardant les voitures passer et en remarquant un avion voler, l’enfant est plus enclin à verbaliser cette expérience si elle s’accompagne d’un commentaire du parent ou de l’aidant.

Cette verbalisation à d’autres personnes favorise également le développement social. Même les nourrissons, qui n’ont pas la capacité de jouer physiquement avec les autres, sont capables de les regarder et de les imiter, ce qui constitue la toute première étape du développement social. Enfin, les expériences en plein air sont essentielles au développement physique des nourrissons et des jeunes enfants. La « fenêtre d’opportunité » pour l’acquisition des mouvements moteurs de base se situe entre la période prénatale et l’âge de cinq ans.

Pendant cette période, le cerveau recueille et stocke des informations, et une base solide est établie pour les activités de mouvement. Pour ce faire, les nourrissons doivent être en mesure d’observer des éléments en position horizontale et verticale. Ils doivent disposer d’éléments sur lesquels se hisser pour apprendre à marcher. Ils doivent également être en mesure de mettre en scène des positions à l’aide d’objet : par-dessus, par-dessous, à l’intérieur, à l’extérieur, derrière, devant, en haut et en bas.

Comment aménager un espace de jeu extérieur pour l’enfant ?

Les nourrissons et les enfants en bas âge ont besoin d’une surveillance constante lorsqu’ils sont à l’extérieur. Comme ils explorent leur monde, ils le goûtent souvent en premier, ce qui peut les exposer davantage aux germes ou aux risques d’étouffement. Il est donc nécessaire de s’assurer que tous les risques potentiels d’étouffement sont éliminés de la zone et que les personnes qui s’occupent des enfants sont à proximité immédiate afin qu’ils puissent retirer les objets indésirables de leur bouche. Le parent ou l’aidant devra également disposer d’une couche de rechange et d’une poire nasale ou mouche-bébé pour soulager l’enfant et lui permettre d’évoluer dans les meilleures conditions d’hygiène et de confort. le choix d’un mouche bébé dépendra de ce dont vous avez besoin : une poire nasale pour les mucus clairs et peu épais, un mouche-bébé électrique pour les mucus denses.

Les nourrissons et les jeunes enfants ont également besoin d’une surface qui leur permette de se déplacer facilement. Elle doit être à l’abri des températures extrêmes : pas brûlante en été et pas glacée en hiver. Elle doit être confortable, offrir une expérience tactile et amortir les chocs éventuels. L’herbe et le sable peuvent fournir ces conditions. Vous pouvez compléter cet espace extérieur avec des ballons de différentes tailles, des jouets à pousser, des tunnels et une rampe gonflable. Les parents qui souhaitent aménager une aire de jeux extérieure dans leur jardin ou leur terrasse doivent faire en sorte de construire une réplique du monde réel, avec le plus grand nombre d’expériences sensorielles :

  • Des objets rugueux et lisses ;
  • Des objets à regarder et à sentir ;
  • Des objets légers et relativement lourds (à l’échelle de l’enfant) ;
  • Des matériaux froids et d’autres chauffés par le soleil ;
  • Des objets qui peuvent être frappés, arrachés, plissés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here